Semaine de l'action bénévole 2018 : 3 suggestions de bénévoles aux OBNL pour s'améliorer

Publié le 15 avril 2018
À l’occasion de la Semaine de l'action bénévole - une initiative qui a pour objectif de mettre en valeur la contribution des 12.7 millions de bénévoles canadiens - nous voulions mettre en lumière ce que le bénévolat signifie pour ceux qui le font. C’est à travers les expériences personnelles de membres de l’équipe memboGo que nous partageons trois portraits et leurs suggestions pour les OBNL, qu'ils soient du secteur associatif ou communautaire. 

S'engager pour échanger

Émilien, programmeur analyste

Arrivé en 2017 au Québec et au sein de l’équipe memboGo, Émilien avait fait du bénévolat dans sa jeunesse et était ainsi déjà sensibilisé à l’action bénévole. Maintenant un jeune professionnel installé à Montréal, il voit le bénévolat comme une façon de mieux connaître et de contribuer à la société québécoise. 









  
Comme la plupart des nouveaux arrivants, il avait bénéficié de ressources de la part du gouvernement pour s’orienter, dont certaines qui lui suggéraient de devenir bénévole. Mais pris dans l’effervescence de l’immigration, Émilien n’a pas eu le temps de poursuivre ces opportunités.
Maintenant bien installé, il lui est difficile d’avoir accès de nouveau à ces ressources et malgré l’envie de contribuer, il ne sait tout simplement pas par où commencer. Comment trouver le « bon OBNL » parmis tout ceux qui oeuvrent pour l’environnement ? Comment s’assurer que leurs attentes seront alignées avec ses envies, ses capacités et ses disponibilités ? Émilien explique : « les opportunités de bénévolat que j’ai eu dans le passé ont souvent été amenées par des proches ou mon réseau personnel... ». En effet, dans cette étude de Statisques Canada datant de 2010, 45% des personnes ne faisant pas de bénévolat expliquaient tout simplement que … personne ne leur avait demandé ! Cela signifie que le bouche à oreille est un moteur réel de recrutement : « ... par exemple, je n’ai connu Opération Nez Rouge seulement lorsque l’équipe memboGo y a participé ! ».

Ne sous-estimez pas le bouche à oreille pour recruter vos bénévoles. Partagez avec vos donateurs, votre CA, vos membres, ou encore vos bénévoles actuels les opportunités disponibles. Statistique intéressante : 48% des bénévoles font du bénévolat dans une organisation spécifique parce qu’un de leurs amis y est engagé !

→ Qui dit bouche à oreille dit proximité. Lorsqu’on sait que 93% des bénévoles donnaient comme raison la simple volonté de contribuer à leur communauté, pourquoi ne pas collaborer avec une entreprise ou une école voisine ?
 

Trouver la perle rare, et la garder

Catherine, directrice de compte

Avant d’accompagner les utilisateurs memboGo dans la numérisation de leurs processus, Catherine était directrice des opérations et du développement pour une chambre de commerce. Avec plus de vingt événements par année et une permanence de seulement quatre personnes, Catherine travaillait avec ses bénévoles à l’année longue et a donc vécu les enjeux de recrutement, de gestion et de fidélisation que bien des OBNL connaissent.

  
« Ce qu’il faut, c’est trouver ce qui les allume » affirme-t-elle. En effet, 78% des bénévoles qui s’engagent le font pour utiliser à bon escient leur expérience et leurs compétences. Et selon Catherine, tout commence avec le processus de recrutement. « Même si notre recrutement était informel, le fit du bénévole était crucial: on comptait beaucoup sur les recommandations, notamment du CA ». S'ensuit donc une rencontre où les motivations, les attentes et les disponibilités du futur bénévole sont déterminées: son rôle sera décidé en fonction.
De plus, il faut prendre le temps de rappeler les besoins et les attentes de l’OBNL mais aussi les avantages que représentent une telle opportunité « le bénévolat, ça doit être une activité enrichissante, avec des bénéfices claires pour la personne qui s’implique », rappelle Catherine. Pour assurer la satisfaction de ses bénévoles, elle pense ainsi à les remercier publiquement notamment lors de l'assemblée générale, si possible en les nommant et leur donne aussi de la visibilité sur son site web. De plus, elle prévoit une demi-heure de plus aux rencontres pour leur laisser le temps de socialiser : « Donner l’opportunité de réseauter, c’est toujours gagnant ! ».

→ Structurez votre programme de bénévolat. Définissez le processus de recrutement et vos besoins pour assurer l’alignement entre votre organisation et le bénévole. N’acceptez pas un bénévole seulement sur la base de la motivation !

→ Donnez l’occasion à vos bénévoles de rayonner. Assurez-vous qu’ils sentent que leurs efforts sont appréciés ou essayez de leur donner accès à des nouvelles opportunités à travers leur engagement.
 

S'épanouir et contribuer davantage

Liudmila, intégratrice web

Liudmila a été marraine bénévole pour le chapitre montréalais de Ladies Learning Code, un programme de l'OBNL Canada Learning Code, pendant sa recherche d’emploi. Pour elle, c’était non seulement une occasion d’utiliser son temps libre en contribuant à une cause qui lui tient à coeur (raison citée par 59% des bénévoles) mais aussi une belle opportunité de réseauter dans son secteur.









 
​Liudmila travaille maintenant à plein temps sur la plateforme memboGo mais est toujours impliquée avec l’organisation. « L’expérience est particulièrement épanouissante pour moi : je comprends l’importance des initiatives de Ladies Learning Code étant moi-même une femme en technologie et je sens que je contribue concrètement ! ». «Mais ce qui fait que je suis toujours là, c’est que l’organisation a su s’adapter à mon changement de priorités » : elle vient désormais les fins de semaine et connaît à l’avance les dates : « avoir le temps de m’organiser, ça me permet d’en profiter pleinement et de ne pas avoir de pression ».
Loin de se retirer de l’organisation, elle a fait part à l’équipe de son souhait de s’impliquer davantage en devenant professeure bénévole. « C’est vraiment facile : l’équipe prépare le matériel de cours, je n’ai qu’à le revoir et le présenter aux étudiantes. ». Liudmila explique aussi que le professionnalisme de l’organisation la motive : « Le chapitre pour lequel je fais du bénévolat fait particulièrement attention aux bénévoles : les salles de classe sont soigneusement choisies et faciles d’accès pour tous, il ne manque jamais un lunch et l’équipe est toujours disponible. ». « C’est peut être parce que le chapitre est entièrement géré par des bénévoles que l’équipe sait ce que je cherche à travers cette expérience », pense Liudmila.

Prenez soin de votre image. Comme pour vos donateurs ou vos membres, vos bénévoles sont sensibles à l’image et au professionnalisme de votre OBNL.

Montrez votre volonté d'accomoder vos bénévoles dans la mesure de vos capacités. Un bénévole convaincu est un bénévole qui peut potentiellement s’engager davantage. Rendez la décision facile !
memboGo Rocket Logo

Créez votre compte dès maintenant!

Gérez votre OBNL plus efficacement grâce à nos applications qui se synchronisent et qui s’automatisent. Une seule plateforme pour une gestion facile et économique : prenez votre envol avec memboGo!

Ouvrir un compte gratuit
Infolettre - Newsletter